Retourner à la liste

Papa de Charlie
(Orthophoniste)

« Les progrès de Charlie PARTIE 3 : Ce qui était surtout agréable à entendre, c'est la manière avec laquelle il a infusé sa personnalité dans l'articulation, l'inflexion et le rythme. »


Vous vous souvenez de Charlie? Nous avons suivi ce mignon petit garçon tout au long de son parcours avec Forbrain et ses progrès ont tout simplement été incroyables (lisez ses progrès ici et ici)!

Voici la partie 3 de son aventure avec Forbrain:

C’est la fin du préscolaire pour Charlie et la période de transition vers la « grande école » est en réalité davantage un souci pour Lou et moi que pour lui. Charlie est super excité ! A la fin de l’année, tous les enfants ont eu une petite cérémonie de remise des diplômes et ont chanté et dansé. Charlie a développé la réputation de petit blagueur donc ils lui ont demandé s'il pouvait dire quelques blagues entre les chansons.

C'était une excuse parfaite pour faire travailler Charlie avec son Forbrain et pratiquer ses blagues.


 

En utilisant Forbrain, il est beaucoup plus conscient de sa propre voix. Il entend comment il parle ; s’il parle trop fort ou pas assez et si le rythme est bon. Répéter  son petit numéro en utilisant Forbrain l'a aidé à se rappeler ses blagues mais aussi à bien articuler et avoir la bonne inflexion notamment pour la chute. Nous savons tous qu'une blague peut être ruinée si la voix de celui qui la raconte est monotone…

Nous avons assis Charlie dans sa petite chaise et lui avons mis Forbrain sur les oreilles 5 à 10min par jour pendant que nous nous racontions des plaisanteries. Charlie nous écoutait raconter des blagues pour ensuite les répéter. Au début, il les répétait de manière très monotone et plate. Ensuite, nous lui avons demandé de nous raconter à son tour les blagues, il a commencé à les mélanger… Nous l'avons trouvé tout aussi drôle ! Il adorait nous voir rire de lui.

Après quelques jours de pratique, il a réussi à maitriser les chutes des blagues mais ce qui était surtout agréable à entendre, c'est la manière avec laquelle il a infusé sa personnalité dans l'articulation, l'inflexion et le rythme. C’était juste parfait. Son timing comique était évident et son petit répertoire de blagues augmentait. Entendre sa propre voix lui permet d’avoir un retour «en direct » et le «gating» ou filtrage de Forbrain permet d’augmenter sa concentration et son attention sur l'information auditive, ce qui rend peut-être les choses plus faciles à retenir.


 

En voyant des musiciens et des interprètes utiliser un micro à la télévision, Charlie est devenu fan de son Forbrain - il se sentait vraiment comme un petit interprète pratiquant pour son spectacle. Il avait l'impression d’être à la télé.

Au début, nous avons utilisé Forbrain pour essayer d'aider Charlie à surmonter les difficultés en communication liées à sa paralysie cérébrale. Ce qui a été agréable pour nous, c'est la façon dont Forbrain passe d'un outil de développement de la parole et du langage à un outil d'amélioration de la performance. Nous ne nous attendions vraiment pas à aider Charlie à être autant le centre de l'attention! Nous l'utilisons encore quand nous jouons avec les blocs de lettres et de nombres car son articulation sur les lettres G, H et J est encore phonétiquement un peu floue.


 

L'obtention du diplôme de Charlie s’est passée comme sur des roulettes ! Il a chanté ses chansons et raconté ses blagues. Il en a mal raconté une, s’est giflé la tête et a hurlé, « Oups, je n'aurais pas dû dire ça ...! » Et tout le monde a ri ce qui l’a encouragé à en dire une autre.

Grâce à son entraînement avec Forbrain, il semblait aussi plus capable de danser sur les chansons.  Peut-être parce qu'il se sentait beaucoup plus «organisé» dans son corps et plus capable de surmonter sa peur car il était plus détendu?