Retourner à la liste

Papa de Charlie
(Orthophoniste)

« Les progrès de Charlie PARTIE 2 : Les effets de Forbrain sont indéniables et c'est devenu un outil indispensable pour Charlie »

Cela fait un moment que je n’ai pas blogué sur les progrès de Charlie avec Forbrain. Forbrain est un casque qui facilite l'écoute et la parole. Il a beaucoup aidé Charlie en amplifiant sa voix. 

Il s’agit d’un principe très simple : Entendre sa propre voix. Pourquoi est-ce utile? Le corps « s’écoute » pour fournir des informations sur sa performance de manière constante et dynamique. Lorsqu'une modification est faite dans le corps, il réagit pour maintenir un équilibre haut ou bas, gauche ou droite, haute pression ou basse pression, etc. La boucle audio-vocale (BAV) est la capacité d'entendre sa propre voix. Elle est très importante pour l'attention, la mémoire et la concentration. C’est sur cette boucle que Forbrain travaille. Quant au «gating », qui modifie les fréquences de la voix de manière imprévisible grâce au filtre dynamique, il met constamment le cerveau de Charlie en position d’attention. Comme il entend sa voix parfaitement par conduction osseuse, il prend conscience du volume sonore, de la hauteur, du rythme et de sa manière d’articuler. Il peut donc adapter et ajuster plus facilement sa manière de parler. Forbrain aide également les enfants à réguler leur propre volume sonore s'ils perçoivent qu'il est soit trop fort ou trop bas. Un enfant ne nait pas avec un contrôle de volume intégré. Ce contrôle passe par un apprentissage et un travail externe de renforcement sur la boucle audio-vocale.

En termes de neuroplasticité, ce stimulus renforce les connexions et les relations dans le cerveau. Comme chaque connexion est parcourue, il y a de fortes chances pour que cette connexion devienne permanente. Dès lors, lorsqu'il utilise Forbrain, il "répare" et renforce des connexions qui peuvent avoir été endommagées auparavant. Chaque utilisation permet de renforcer le travail acquis lors des sessions précédentes ce qui augmente l'effet de Forbrain.

Au début Charlie aimait porter son Forbrain mais en grandissant, il est devenu de plus en plus agité et ne souhaitait le porter que de temps en temps. Maintenant, il aime s'asseoir pour prendre le temps de l’utiliser en effectuant l’une ou l’autre tâche. Voici quelques exemples de jeux que nous aimons faire :

Chant: Un choix évident ! Charlie aime la musique et les chansons, mais il n’est pas particulièrement mélodieux et son articulation a tendance à être un peu approximative. En revanche, lorsqu’il utilise Forbrain sa prononciation est nettement plus claire et il est davantage en mesure de changer sa voix. Cela a été particulièrement utile pour répéter la pièce de théâtre dans laquelle Charlie tient un rôle. Charlie est le Père Noël et il est coincé dans une cheminée ! Nous avons donc pratiqué le chant tout en portant Forbrain.

Symboles de l'alphabet et reconnaissance des sons: Nous utilisons des blocs pour aider Charlie à identifier, choisir et prononcer phonétiquement les lettres en me donnant des exemples de mots commençant par cette lettre. Comme Charlie a quelques difficultés de conscience spatiale (qui ont tendance à être visuelles), il confond parfois des lettres similaires. En utilisant Forbrain, il encourage son cerveau à associer les symboles avec un son plutôt qu’à la vision ; ce qui semble l'aider à se souvenir des lettres plus facilement. 

Travail d’écoute : Comme Forbrain aide à développer l'attention et la concentration, j'essaie aussi d'utiliser ses jouets pour créer des jeux où Charlie doit suivre des instructions de complexité variable. «Peux-tu mettre le bouclier de Captain America à côté de lui? ". Nous allons mettre en place des jeux beaucoup plus difficiles au fur et à mesure que nous progressons. C’est un domaine dans lequel je sens que Forbrain a aidé Charlie. Il semble se concentrer beaucoup plus lorsqu’il l’utilise. En plus, il oublie vite qu'il le porte.

 

Charlie aime porter son Forbrain et il l’utilise aussi souvent que possible. Au plus il est utilisé, au plus il sera efficace.  C’est le principe de  « utilise ou oublie » qui développe le cerveau et cette idée est importante dans un traitement. Une utilisation occasionnelle est également utile mais les progrès seront beaucoup plus lents. A l'inverse, une utilisation poussée développera des connexions dans le cerveau qui deviendront permanentes. Le dicton qui dit « la pratique rend parfait» doit dans ce cas se dire « la pratique rend permanent ».

Globalement, le bénéfice de Forbrain est évident. C’est surtout sa grand-mère qui remarque le plus les effets de Forbrain. Elle demande régulièrement si Charlie l’a porté quand il s’exprime très clairement ou si nous avons oublié de travailler avec si sa diction se détériore. La grand-mère de Charlie a une déficience auditive donc elle est bien placée pour faire des commentaires.

Forbrain est encore relativement nouveau dans son domaine, mais il reçoit de plus en plus de bonnes critiques de thérapeutes et de parents. Le fait qu'il repose sur des principes neuroplastiques est ce qui m’a donné l’envie de l’essayer. 

Nous sommes ravis que Forbrain soit aussi utile à Charlie et nous pensons que cet outil sera tout aussi bénéfique dans le reste du monde au cours de nombreux autres thérapies et traitements.