Retourner à la liste

Fille d'Erika
(Sujette à des problèmes d'élocution)

« J’aurais dû l’enregistrer quand elle lisait avant l’utilisation de Forbrain pour comparer avec son niveau de lecture actuel afin qu'elle puisse entendre la différence. »


Une des plus belles émotions quand on a un bébé c’est de le regarder apprendre de nouvelles choses - premiers sourires, premiers pas, premiers mots. Les étapes d’apprentissage du langage se poursuivent pendant quelques années. Quand on a un enfant de 18 mois à la maison, on entend souvent quelqu'un dire : "Hey, t’as entendu ça? Elle a dit un nouveau mot!"

J'adore entendre comment un enfant prononce de travers certains mots.  « Love » devient « wuv » et « duck » devient « guck ». Et nous rions parce que c'est adorable. Mais ça ne l’est plus quand un enfant grandit, atteint l’âge adulte et parle toujours de cette façon. Et ça ne l’est pas non plus pour celui qui fait face à ces difficultés et ne peut être compris à cause d’un problème d’élocution. La gêne et les frustrations augmentent avec l’âge. C’est mon cas aujourd’hui et c’est pour ça que j'ai été ravie de recevoir le casque Forbrain.

Ma fille est perdue au milieu de mes garçons et elle a toujours été la seule à faire face à un léger trouble au niveau de son élocution. Quand elle était plus jeune, c’était plus prononcé que maintenant. Elle avait beaucoup de difficultés avec les mots contenant des S. Bien souvent, elle l’omettait complètement. Au lieu de dire « star » et « sky », elle disait « tar » et « ky ». Je me souviens encore du jour où elle a finalement maîtrisé ces mots. Malheureusement, beaucoup de gens avaient encore du mal à la comprendre. J'ai fait mes propres recherches et ai finalement  obtenu quelques exercices d'un ami qui est formé en orthophonie. Nous avons travaillé sur certains autres troubles encore et encore et au fil du temps, elle a appris à corriger les problèmes. Sauf un. Son seul problème d’élocution est maintenant de prononcer le son R. Et nous avons beau essayer et utiliser des «trucs», rien ne semble l’aider. Elle est maintenant âgée de 8 ans et comme elle est plus âgée, elle a davantage conscience de ses troubles. Elle devient extrêmement embarrassée et parfois en colère quand quelqu'un (habituellement un membre de la famille) ne comprend pas ce qu'elle dit. J'étais perdue ! J’étais donc impatiente d'utiliser ce casque à conduction osseuse.

J'étais excitée à l’idée de pouvoir utiliser ce casque. Ma fille ? Pas tellement. J'ai essayé de lui expliquer les avantages du casque et en quoi cela pourrait l'aider. Je lui ai montré la vidéo qui le décrit et lui ai assuré, encore une fois, qu'il n’y avait rien de mal à avoir besoin de travailler un peu plus pour corriger ses défauts de langage. Pourtant, elle était hésitante… Jusqu'au jour où le casque est arrivé par la poste. Ses frères étaient épatés et bluffés par le casque et auraient aimé pouvoir l’utiliser eux aussi. Tout le monde a quand même pris le temps de l’essayer. Chaque fois, on pouvait voir la surprise sur leurs visages lorsqu’ils entendaient leur propre voix.

Parce qu’en réalité, Forbrain vous permet d'entendre votre voix comme elle sonne réellement et non pas comment vous l’entendez vous-même. Les enfants étaient un peu « perdus » mais tout de même impressionnés !

Forbrain est simple à utiliser. Vous le mettez sur votre tête et vous parlez. C'est tout. Ma fille le porte 5 jours par semaine pendant 15 minutes chaque jour en lisant à haute voix. Mais on peut l’utiliser de bien d’autres manières aussi. Un enfant peut le porter seul, avec un parent ou un professionnel. Forbrain peut être utilisé pour aider presque tout le monde âgé d’au moins 3 ans.

Voici un échantillon des possibilités d'utilisation:

  • Lecture à haute voix
  • Préparation de la parole
  • La communication
  • En chantant
  • Mémorisation


 

 

Le dispositif Forbrain est un outil pédagogique stimulant qu’il faut utiliser pendant 6 à 10 semaines pour voir les résultats. Ma fille l'utilise depuis à peine 6 semaines. Bien qu'elle n'ait pas encore maîtrisé le son R, j'ai vraiment vu une amélioration. J’aurais dû l’enregistrer quand elle lisait avant l’utilisation de Forbrain pour comparer avec son niveau de lecture actuel afin qu'elle puisse entendre la différence. L’autre avantage c'est qu'elle est de nouveau disposée à travailler sur sa prononciation. Pendant un moment, chaque fois que j'essayais de l'aider, elle se fâchait et se taisait. Maintenant, son attitude s'est améliorée et elle est prête à essayer. Elle prend l'appareil, le met et commence à lire par elle-même la sans même lui avoir demandé.
Je lui ai demandé ce qu'elle pense de Forbrain et elle a répondu : "C'est cool, ça ressemble à un écho quand je parle."

Je suis excitée de voir ce qu'elle peut accomplir avec une utilisation prolongée de Forbrain.​

Vous pouvez lire le test complet d'Erika, en anglais, sur son blog officiel ici:​​ Erika's blog