Retourner à la liste

Garrett
(Est atteint d'autisme)

« C’est incroyable de voir la différence en termes de confiance en soi en seulement 6 semaines d’utilisation du casque. C’est un nouveau petit garçon. »


Pendant les 7 premières années de sa vie, Garrett était complètement non verbal et c’est seulement grâce à l’école à la maison et à la répétition qu'il est enfin capable de tenir une conversation avec nous. Cependant, à 9 ans, ses compétences verbales sont celles d’un enfant de 3 ans (après tout, il ne parle que depuis 2 ans). Donc, quand j'ai eu l'occasion de passer en revue le casque à conduction osseuse Forbrain, je savais que c'était quelque chose que je désirais désespérément essayer avec mon fils. Nous l’avons utilisé au cours des 6 dernières semaines et les différences en termes de  confiance, d’énonciation et de lecture ont été étonnantes.

 

Comment nous l'avons utilisé et ce que nous avons pensé

Nous avons aimé Forbrain, mais pour vraiment comprendre pourquoi nous sommes tellement impressionnés par ce casque, je dois revenir en arrière et expliquer comment nous en sommes arrivés à ici avec Garrett.

Garrett a été diagnostiqué autiste non verbal à l'âge de 5 ans. Il n'a pas parlé du tout pendant les 7 premières années de sa vie. Au cours de ces 7 ans, nous avons fait des séances d’orthophonie dès que possible, cinq jours par semaine. Nous avons acheté tous les jouets du style «parler et dire» que nous avons pu trouver et lui avons même montré des vidéos et des émissions de télévision conçues pour enseigner les arts du langage. On nous a dit de mettre sa tasse de lait préférée sur le dessus de notre armoire et de ne lui donner que s’il disait "lait". Mais ça n'a pas fonctionné. Au lieu de cela, j’avais un petit garçon extrêmement frustré qui ne pouvait pas communiquer pour dire qu'il voulait du lait et se jetait plutôt contre le plancher dans des accès explosifs de rage et qui était enfermé dans son propre monde silencieux.

 

La vidéo ci-dessus a été prise lorsque Garrett avait 6 ans. Il était contrarié parce que j'avais mis la mauvaise vidéo de « Blue Clues », mais je n'avais aucune idée de ce qu'il voulait et il ne pouvait pas me l’expliquer. Garrett communiquait avec nous (lorsqu’il communiquait) uniquement par grognements, gémissements ou cris stridents.

La raison pour laquelle j'ai commencé à faire l’école à la maison, c'est parce que le système scolaire public a estimé qu'il n'y avait pas grand-chose à faire en ce qui concerne l'éducation de Garrett. Ils sentaient qu'il ne communiquerait jamais, ne lirait jamais, ne serait jamais capable de faire des calculs et ne serait jamais capable de participer dans une salle de classe. Leur suggestion était de l'expédier vers un district tiers qui proposait un programme «Compétences pour la vie» où il pourrait au moins apprendre à prendre soin de lui-même. Mais je sais que Garrett est capable de bien plus que simplement manger correctement avec un couteau et une fourchette et c’est pourquoi nous l'avons gardé à la maison.

Aujourd'hui, Garret n'est plus considéré comme non verbal. Le chemin a été long mais finalement, il a trouvé ses mots. Cependant, il est loin derrière en lecture et en compétences verbales en raison du retard.

Avant d'utiliser Forbrain, Garrett avait très peu de compétences en ce qui concerne la prononciation et l'énonciation. En partie parce qu'il était frustré quand nous essayions de le corriger. Nous avons eu peur qu'il régresse et qu’il arrête de nous parler. C'était aussi en partie parce que nous étions tellement heureux de l’entendre parler que nous ne voulions pas « introduire » de négativité dans son élocution.

 

Avec l'introduction de Forbrain dans notre apprentissage, j'ai commencé à changer cela. Comme Garrett prononce certains mots incorrectement (par exemple, il prononce «the» comme «duh» au lieu de «th-uh»), je le corrige doucement et lui demande de répéter le mot correctement en lui indiquant d’écouter lui-même comme il le prononce.

Comme Garrett souffre de problèmes de surcharge sensorielle, nous avons commencé très lentement à utiliser Forbrain. La première semaine, j’étais chanceuse si j’arrivais à le lui faire porter pendant 5 minutes avant qu'il ne l'arrache. Pour ces premières sessions, je voulais juste le faire parler avec moi. Et puis au fil du temps, Garrett a réussi à le porter pendant plus longtemps.

J'ai utilisé Forbrain pour différentes leçons avec Garrett. D'abord pour la mémorisation de la poésie. J'ai remarqué qu'en portant Forbrain pendant qu'il récitait sa poésie, cela le ralentissait et le poussait à réfléchir réellement à la manière dont il disait les choses. Dans la vidéo suivante, vous pouvez même voir comme il regarde vers le bas pour « écouter » sa propre voix au travers de la conduction osseuse. 

 


La plus grande différence que j'ai remarquée est sa manière de prononcer les mots lorsqu’il utilise Forbrain. Les mots deviennent compréhensibles et ne s’emmêlent plus pour faire un seul grand mot. Dans la vidéo ci-dessus, vous remarquerez que dans la première récitation de "Oooey Gooey", Garrett a tendance à joindre les mots surtout dans la phrase "the train he did not see". Il dit "trainnotsee". Dans la seconde moitié, ces mots sont correctement divisés et prononcés correctement. D'autres différences notables sont la prononciation des mots «tracks» et «was» (dans la première partie, il le prononce comme «wath»). Son élocution s'est beaucoup améliorée et nous constatons que nous pouvons le comprendre beaucoup plus facilement qu’il y a un mois non seulement dans son travail scolaire mais aussi dans ses communications quotidiennes.

 

Cependant, une des plus grandes améliorations que j'ai notées a été dans sa lecture. Comme mentionné, Garrett est en retard en lecture par rapport à d'autres enfants de 2ème année (c'est un peu difficile de lire à haute voix quand vous ne parlez pas). Durant les deux dernières années, il a surtout joué à «Attrape-moi» avec d'autres enfants de son âge (il aura 10 ans en Octobre).

Utiliser Forbrain tout en le faisant lire à haute voix a vraiment aidé Garrett à faire la connexion entre la façon dont les mots « coulent » et comment diverses lettres sonnent lorsqu'elles sont placées ensemble. C’est incroyable de voir la différence en termes de confiance en soi en seulement 6 semaines d’utilisation du casque. C’est un nouveau petit garçon.

Bien que le principal objectif de notre examen fût de travailler avec Garrett, Ashleigh a également utilisé Forbrain tout en travaillant sa mémoire sur ses leçons de latin. Elle a rapidement été en mesure de maîtriser la prononciation ainsi que la mémorisation du sens des différents mots sur lesquels elle a travaillé et je pense que Forbrain sera un outil utile tout au long de ses leçons. Je m'attends aussi à ce que mon mari l'utilise plus tard pour étudier pour son prochain test de promotion avec l'armée de l'air.

Vous pouvez lire le test complet de Garrett, en anglais, sur le blog officiel de sa maman ici:​​​ Brenda's blog.